La Ville d’Obernai, propriétaire de l’édifice, a réalisé, cet été, un diagnostic de l’extérieur de l’édifice. La façade principale de l’église (le massif comme les deux flèches) est exclusivement bâtie en pierre de taille. Elle mélange les grès roses, gris, bigarrés et jaune et concentre aussi toutes les pathologies traditionnelles du grès qui est une pierre tendre. L’extérieur de l’édifice n’a pas fait l’objet d’une campagne de restauration depuis 145 ans et, exposé aux aléas climatiques, il présente les stigmates du temps.

 

À l’appui de ce diagnostic exhaustif, la Ville d’Obernai a décidé de s’engager dans une opération de préservation et de restauration de ce patrimoine communal. La priorité sera donnée au massif méridional, partie la plus endommagée, comprenant :

  • les flèches Est et Ouest,
  • la façade Sud,
  • le clocheton en croisée de transept.

Lire la suite sur le site de la mairie d’Obernai


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :